Dormir pour rester belle

chambre-cocooning-lit-deux-places-plaid-couverture.jpg

Le sommeil est le soin de beauté naturel du corps. Manquer de sommeil a les mêmes effets que le vieillissement sur le physique et sur le cerveau. Si vous vous regardez dans la glace après une insomnie ou un lendemain de fête, votre visage ressemble beaucoup à ce qu’il sera dans dix ans….

Alors profitez de l’hiver pour faire de longues nuits réparatrices et rajeunir … mais avant quelques explications ce qui se passe pendant les cycles de sommeil.

Le sommeil est une nécessité biologique. On passe en moyenne 25 ans de notre vie à dormir, 5 ans à rêver. Dormir c’est guérir : les cellules et les tissus se réparent, le système nerveux se régénère, le système immunitaire se renforce, l’horloge biologique se resynchronise (règle les sécrétions hormonales), le corps élimine les toxines, l’appétit se régule, etc…

Dormir suffisamment et régulièrement est le meilleur moyen de préserver son équilbre physique et psychologique. 

Lorsque le manque de sommeil s’accumule, certaines fonctions physiologiques ne sont plus assurées et le corps se dérègle : 

  • Asthénie, frilosité 

  • Émotions exacerbées, perméabilité aux stress 

  • Baisse des performances mentales, de l’attention, de la concentration

  • Chute de l’immunité, altération de la flore intestinale 

  • Besoin accru de sucre, prise de poids

  • Chez les enfants : baisse de croissance (l’hormone de croissance est active pendant la nuit)

Chaque personne a son propre biorythme et des besoins particuliers mais on peut considérer qu’un adulte a environ besoin de 8 heures de sommeil. Une nuit est composée de 4 à 6 cycles de 1h30. Au cours de ce cycle de 1h30, c’est pendant la phase de sommeil lent profond (environ 1 heure) que les fonctions de réparations sont les plus actives. Même si les micro siestes de 20 minutes nous permettent de relancer notre énergie, elles ne nous permettent pas d’assurer la réparation et la régénération profonde de notre organisme. 

Une longue nuit peut combler une carence de sommeil, seulement si les phases de sommeil lent profond ne sont pas perturbées. 

Pour favoriser un sommeil de qualité, veiller à :

  • Consommer des aliments riches en tryptophane dans la journée (acide aminé essentiel, indispensable à la synthèse de la sérotonine et de la mélatonine, hormone du sommeil) : banane, noix, laitue, dattes, dindes, légumineuse, oléagineux…

  • Faire du sport pour équilibrer les neurotransmetteurs

  • Réduire l’apport alimentaire du soir : privilégier les légumes, les apports en oméga 3 (poisson gras)

  • Créer un environnement cocoonant et propice à l’endormissement : chambre aérée, lumière tamisée, éviter les écrans et la lumière bleu qui bloque la sécrétion de la mélatonine

  • Créer un rituel du soir : bain aux huiles essentielles, massage du ventre /plexus aux huiles essentielles (lavande vraie, marjolaine, mandarine, ravintsara..)

  • Demander des conseils à votre pharmacien ou un naturopathe pour accompagner l’endormissement par la phytothérapie : valériane, passiflore, tilleul, mélisse, lavande, aubépine, oranger, millepetuis, griffonia